Rétrospective et statistiques 2018
J’avais plusieurs désirs pour 2018 et presque tous ont été atteints.
– un très bon chrono et victoire au marathon de Zürich en 2h31 (qui confirme mon envie et potentiel de participation aux prochains JO en 2020)
– le titre de championne d’Europe de course de montagne que j’ai conservé
– vice-championne du monde de course de montagne
Le seul bémol a été une vilaine entorse de cheville fin juillet, qui m’a privé de Sierre-Zinal, où je visais la victoire.
Comme vous le savez, j’ai pu terminer ma saison sur une note positive, en remportant encore Morat-Fribourg, avant de prendre 3 semaines de vacances et repos.
Depuis début novembre, j’ai repris les entraînements et ai effectué une bonne base de vitesse avec les courses en ville.

Voici quelques statistiques de cette année écoulée:

– 475h d’entraînement (40h de plus que 2017) réparti sur 296 jours

– 3415km en course à pied, 3357km en vélo, 81’300m de dénivelé positif    (uniquement à pied ou à ski, pas en vélo)

Je remarque qu’avec ma préparation “marathon” de l’hiver, les montées ont bien diminué (environ 45’000m + de moins que l’an passé)

– 227 moments de récupération (stretching, massage, cryothérapie, un peu de compex)

– 9,5h de moyenne hebdomadaire

– 11 contrôles antidopage

– 18 courses

– et un plaisir non quantifiable 🙂 mais aussi quelques moments de lassitude et d’incertitude et de douleur.

Ce début d’année, c’est un gros travail de quatre mois qui m’attend afin d’aller chercher un chrono inférieur à 2h30, lors du marathon de Londres, fin avril 2019. Ceci afin d’avoir de bonnes chances de qualification pour les JO (cela dépendra aussi des autres concurrentes puisque cela se jouera à la place).

Je vous souhaite une très belle année 2019, remplie de petits bonheurs…